Brexit : David Cameron écarte la possibilité d’un nouveau référendum

brexit-pa-jpegAlors qu’une pétition ouvrant la voie à un deuxième référendum sur le maintien de la Grande-Bretagne dans le Royaume-Uni connaît un succès notable mais désormais controversé, le Premier ministre démissionnaire, David Cameron, a tenu à clarifier les choses ce lundi 27 juin. Il a fait savoir que « la perspective d’un nouveau référendum n’est pas envisageable ». Cette déclaration a été faite à l’issue de la première réunion du Cabinet après l’annonce des résultats, vendredi 24 juin aux premières heures du jour.

Le gouvernement a également fait savoir que les négociations en vue de la sortie effective de l’Union européenne commenceront quand l’article 50 aura été activé. Cet article de la loi fondamentale européenne ouvre une période de deux ans durant laquelle le pays partant peut discuter le nouveau mode de relation avec l’Union européenne. Le porte-parole de David Cameron a rappelé qu’il appartiendra au nouveau premier ministre de déclencher le fameux article 50.

C’est la conférence d’automne du parti conservateur qui devra désigner le futur chef des tories. Elle aura lieu en octobre prochain. Le 1922-Committee, qui rassemble les backbenchers conservateurs, a fait savoir aujourd’hui que les candidatures au leadership sont ouvertes jusqu’à jeudi 30 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *