Brexit : un membre du gouvernement envisage que le processus de sortie puisse être stoppé

La déflagration du rapport produit par le Department for Exiting the European Union (DExEU, département en charge de la sortie de l’Union européenne) n’en finit pas de secouer la classe politique britannique. Ce rapport, dont BuzzFeed s’est procuré un exemplaire, prévoit que l’économie du Royaume-Uni sera mise à mal par le Brexit, quel que soit le scénario choisi. Ce mercredi 31 janvier, un membre du gouvernement a publiquement estimé que ce rapport pose « des questions sérieuses », jusqu’à remettre en cause la sortie elle-même.

Le Dr Phillip Lee, sous-secrétaire d’Etat à la justice, a publié sur son compte twitter : « Si les chiffres sont un tant soit peu proches de la réalité, il faudrait se poser sérieusement la question de savoir si un gouvernement peut légitimement conduire le pays sur une voie dont l’évidence et les considérations rationnelles amènent à penser qu’il serait destructeur ». Il a ajouté : « On ne peut pas le rejeter et continuer comme si de rien était« .

C’est la première fois qu’un membre du gouvernement britannique considère l’arrêt du processus du Brexit comme une option. Phillip Lee, élu de Bracknell, avait défendu le maintien dans l’Union européenne en 2016.

Le travailliste Sir Keir Starmer, shadow secretary en charge du Brexit, est intervenu ce mercredi devant la Chambre des Communes pour demander que le rapport soit rendu public dans son intégralité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *