Ca va vous coûter cher de vous installer en Grande-Bretagne

La secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Theresa May, a annoncé, mardi 23 juin, un durcissement des conditions pour celles et ceux qui souhaitent s’installer en Grande-Bretagne. A compter d’avril prochain, il faudra gagner plus de 35.000 livres sterling pour en avoir le droit. Cette règle viseles immigrants non européens. Le but poursuivi par le gouvernement conservateur est de réduire de 60.000 à 20.000 par an le nombre d’installations permanentes.

Theresa May Home SecretaryLe seuil financier s’appliquera, au bout de 5 ans de présence sur le territoire, pour les personnes souhaitant s’y installer de manière définitive. Celles qui ne rempliront pas ces conditions se verront sommées de quitter le territoire britannique. C’est la première fois qu’une condition économique est ainsi imposée. Pendant des décennies, l’installation était liée à la durée de présence sur le territoire ainsi qu’aux liens créés avec la Grande-Bretagne. L’usage voulait qu’au-delà de cinq ans de présence au Royaume-Uni, cela signifiait une volonté d’y demeurer.

David Cameron a annoncé son intention de réduire l’immigration à « quelques dizaines de milliers » de personnes par an contre 250.000 actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *