La ministre de l’Intérieur veut des volontaires pour les enquêtes criminelles

Police-OfficerLa Home secretary, la ministre de l’Intérieur, Theresa May, a encore frappé fort. Cette semaine, elle a proposé que des « volontaires » puissent mener des enquêtes criminelles et entendre les victimes. Cette annonce intervient alors que, depuis 2010 et l’arrivée de David Cameron au 10 Downing Street, le gouvernement a supprimé 17,000 postes de policiers. Les prévisions font état de 22,000 nouvelles suppressions d’ici 2020…

Jack Dromey, shadow Police minister, a fulminé : « Le gouvernement tory a sabré les effectifs policiers en masse. Le rôle essentiel des Police Community support officers (la police de proximité) sera sûrement bientôt une histoire du passé. »

De son côté, le vice-président de l’organisation des policiers en tenue, la Police Federation for England and Wales, a également tiré à boulets rouges sur la proposition de la ministre Theresa May : « Recruter des super volontaires n’est pas plus une solution face au challenge que constituent les opérations de police qu’une infirmière soignant un patient saignant à mort avec un Sparadrap ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *