La pression monte contre Theresa May et son projet d’alliance avec le DUP

Une pétition lancée vendredi 9 Juin contre le projet de Theresa May de se maintenir au pouvoir en s’alliant avec le parti unioniste Nord Irlandais – le Democratic Unionist Party(DUP) – rassemble déjà près de 500,000 signatures.

Theresa May veut aller au delà d’un simple accord tacite lui permettant de mener un gouvernement minoritaire, mais négocier avec ce parti pour mener le pays avec une majorité, prenant le risque de déstabiliser le processus de paix en Irlande du Nord. Elle confirme une fois encore qu’elle ne se soucie guère de l’Irlande du Nord, dans la mesure où elle n’a pas fait le moindre geste d’apaisement lors de la crise politique sur la question du partage du pouvoir qui s’est ouverte à Belfast en début d’année.

La pétition rappelle que le DUP considère l’homosexualité comme une « abomination », et veut rendre légale toute forme de discrimination contre la communauté LGBT.

Le DUP veut que l’on enseigne aux enfants que le créationnisme est un fait scientifique.

Le DUP veut interdire aux femmes tout accès à l’avortement et souhaite en faire un délit.

Enfin le DUP veut rétablir la peine de mort.

La pétition souhaite par conséquent que Theresa May démissionne au lieu de s’accrocher au pouvoir.

Vendredi soir, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés pour protester devant le 10 Downing Street.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *