Le nombre d’enfants pauvres en augmentation

Les prochaines statistiques devraient faire apparaître, pour la première fois en dix ans,  une augmentation du nombre d’enfants pauvres. Est considéré comme « enfant pauvre » tout mineur vivant dans un foyer dans les revenus sont inférieurs à 60 % du revenu moyen en Grande-Bretagne. Selon les premiers éléments, le chiffre pourrait atteindre 2,6 millions d’enfants considérés comme pauvres en 2014 contre 2,3 millions en 2013.

D'ici 2020, 3,5 millions d'enfants pourraient être considérés comme pauvres au Royaume-UniLa Commission britannique pour la mobilité sociale et contre la pauvreté infantile (Social Mobility and Child Poverty Commission) estime que, d’ici 2020, environ 3,5 millions d’enfants au Royaume-Uni seront touchés par la pauvreté. Les associations caritatives avancent que la bedroom tax, une taxe sur les chambres inoccupées, et la baisse des allocations (benefits) constituent les raisons premières de cette augmentation de la pauvreté infantile. Dans une lettre conjointe, les ministres conservateurs des Finances, George Osborne, ainsi que du travail et des pensions, Iain Duncan Smith, accusent « la culture dommageable de la dépendance au welfare ».

Pour régler le problème de manière plus durable, le gouvernement a annoncé qu’il planche sur une redéfinition du mode de calcul de la pauvreté.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *