L’ONG Oxfam menacée de perdre ses financements après un scandale sexuel à Haïti

Une des plus anciennes organisations non gouvernementales britanniques, Oxfam, pourrait se voir retirer ses financements par le gouvernement. Les révélations du quotidien the Times sur l’implication de plusieurs de ses employés dans un scandale sexuel à Haïti est à l’origine de cette crise, la plus grave que l’ONG ait connue. Une réunion, présentée comme « cruciale » pour l’avenir d’Oxfam, doit avoir lieu ce lundi 12 février en présence de la Secrétaire d’Etat au développement international, Penny Mordaunt.

Le directeur régional de l’organisation à Haïti admet avoir engagé des prostituées dans une villa louée par Oxfam avec des fonds caritatifs. Sept employés de l’organisation ont démissionné après que l’affaire ait été découverte. Le rapport relate une « culture de l’impunité » chez certains membres du personnel de l’organisation caritative. Des enfants auraient impliqués dans ce qui est présenté comme des orgies.

Alors que les dirigeants de l’ONG ont fait part de leur « colère » et de leur « honte », Penny Mordaunt a prévenu : Oxfam doit se montrer irréprochable moralement si elle entend conserver les subsides gouvernementaux.

La coalition qui rassemble désormais une vingtaine d’associations et organisations caritatives a déjà été critiquée par le passé pour son manque de transparence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *