Rail : les Tories renient leur promesse de campagne

Shefield London railwayLa modernisation du réseau ferré, une des promesses clé de la campagne conservatrice lors des élections générales de mai, aura vécu sept semaines. Le secrétaire aux Transports, Patrick McLoughlin, a annoncé jeudi 25 juin que le programme d’un montant de 38,5 milliards de livres sterling est « intenable ». Deux projets d’électrification présentés comme « majeurs », dans le Nord et les Midlands sont reportés sine die. Le gouvernement doit en effet trouver 15 milliards de livres d’économies pour boucler son budget d’urgence, qui sera présenté le 8 juillet.

Les réactions ne se sont pas faites attendre. « C’est un désastre pour le Yorshire », titre le Yorshire Post qui, dans son éditorial, évoque une « trahison ». Dans cette région, l’électrification de la voie transpenine et de la liaison Londres-Sheffield est abandonnée. Un certain nombre de MPs conservateurs, élus dans le Nord, ont également fait part de leur colère en découvrant l’annonce ministérielle.

Le secrétaire « fantôme » aux Transports et MP pour Barnsley Est, Michael Dugher, a accusé M. McLoughlin : « Vous avez passé toute la campagne à répéter des promesses dont vous saviez pertinemment qu’elles ne seraient pas tenues. C’est ce qui a été mis à jour aujourd’hui’.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *