Tory leadership : le retrait de Leadsom ouvre la porte du 10 Downing Street à Theresa May

Theresa May 10 Downing StreetL’inexpérience d’Andrea Leadsom lui aura été fatale. Une phrase déplacée sur la maternité supposée lui donner un avantage alors que Theresa May, la grande favorite de la course au leadership des conservateurs, n’a pas pu avoir d’enfants, et Andrea Leadsom a trébuché. Elle avait réussi à s’imposer face à Michael Gove comme représentante des eurosceptiques du parti tory. Mais l’aventure s’arrête là. Ce lundi 11 juillet à midi, heure de Londres, Andrea Leadsom,  élue membre du parlement en 2010, a annoncé son retrait du leadership.

Theresa May a été confirmée, moins de deux heures plus tard, comme la nouvelle leader du parti conservateur par Graham Brady, président du 1922-Committe (qui regroupe les membres tories du parlement). La seule question qui reste en suspens est sa date d’entrée dans la résidence officielle des premiers ministres britanniques, le 10 Downing Street. Les rumeurs vont bon train alors que le scénario original ne tablait pas sur une entrée en fonction avant le 9 septembre.

En fin d’après-midi, David Cameron a annoncé qu’il quittera ses fonctions le 13 juillet après la séance des questions au premier ministre. Dans la foulée, Theresa May pourra être intronisée comme 76e premier ministre du Royaume-Uni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *