1.000 suppressions d’emplois annoncées à la BBC

Le gouvernement de David Cameron s’est une fois de plus attaqué à la BBC. Tony Hall, son directeur, a annoncé dans la matinée la sentence : plus de 1.000 suppressions de postes parmi les 18.000 salariés de la radio et de la télévision. Selon les prévisions, la baisse des revenus liés à la redevance serait de l’ordre de 150 millions de livres pour la période 2016-2017.

Un prétexte tout trouvé, alors que les Tories ont gelé la redevance depuis 2010 (145 livres par an) et que nombre de conservateurs ne cessent d’attaquer l’institution qu’ils ont toujours jugée hostile. Le Labour estime que le projet des Tories de mettre fin à la redevance, ou au moins d’arrêter les poursuites en cas de refus de paiement, signe l’arrêt de mort de la BBC à court terme.

Selon l’Union nationale des journalistes (NUJ), depuis 2004 (gouvernement Labour), 7.000 emplois ont été supprimés à la BBC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *