A travers le Royaume-Uni, des milliers de manifestants pour soutenir Jeremy Corbyn

Manifestation pro Corbyn à Liverpool

Manifestation pro Corbyn à Liverpool

Ils sont 3,000 dans les rues de Liverpool, selon le journal local Liverpool Echo, ce samedi 2 juillet. Ils ont notamment chanté « You’ll never walk alone » (« Tu ne marcheras jamais seul »), l’hymne du Liverpool FC. A Leeds, ils sont plusieurs centaines à braver la pluie. Des manifestations similaires sont signalées à Hull, Nottingham, Exeter, Norwich, Penzance, Londres, Plymouth… La veille, les premiers rassemblements ont été signalés, notamment à Manchester où, encore une fois, plusieurs centaines de membres et sympathisants du Labour ont affiché leur soutien au leader élu en septembre 2015. D’autres cortèges pourraient encore avoir lieu dimanche 3 juillet.

Corbyn a lui même participé à un rassemblement organisé, ce samedi, dans son fief d’Islington. Il a pris la parole et s’est livré au rituel des selfies avec certains participants. Il a été accueilli par des chants, dont « Corbyn In, Tories Out » (« Corbyn reste, les Tories dehors ! »), qui est en passe de devenir le cri de ralliement de ses partisans.

La plupart de ces initiatives ont été lancées par Momentum, le mouvement qui fédère les partisans de Corbyn dans et hors le parti travailliste. D’autres émanent des Labour Assemblies Against Austerity, qui rassemblent l’aile gauche du parti. Sur le terrain, les journalistes évoquent la présence importante de membres des syndicats avec, notamment, les banderoles de Unite et Unison, les deux plus importantes organisations du pays.

A Leeds, le rassemblement a eu lieu malgré la pluie

A Leeds, le rassemblement a eu lieu malgré la pluie

Ce week-end de mobilisation est une nouvelle réponse à la motion de défiance adoptée, mardi 28 juin, par le Parliamentary Labour party. Par 172 voix contre 40, les membres du parlement ont réfusé leur confiance à Jeremy Corbyn. La veille, près de 10,000 personnes s’étaient rassemblées dans Parliament Square pour soutenir leur leader. Depuis, la tension n’a cessé de monter.

Un nouveau Labour Leadership apparaît désormais incontournable pour déposer ou confirmer Corbyn à la tête du parti. Les alliés du vétéran socialiste ont souhaité, tout au long du week-end, mettre en scène, au travers de ces manifestations, une coupure entre les parlementaires et les militants de terrain.

En une semaine, selon les informations communiquées par les travaillistes, ce sont 60,000 personnes qui ont rejoint le Labour party.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *