Ecosse : le SNP vogue vers la privatisation

Aucun gouvernement conservateur n’a osé le faire, pas même celui dirigé par une Margaret Thatcher au sommet de sa puissance. C’est donc à la première ministre d’Ecosse, Nicola Sturgeon, par ailleurs leader d’un SNP vent debout contre l’austérité, qu’il reviendra de privatiser les lignes de ferry vers les îles telles que Oban. Il y a quelques années, déjà, le gouvernement régional écossais a privatisé les lignes maritimes vers les Orcades et les îles Shetland.

calmac ferriesL’actuelle première ministre se défend en évoquant un contrat qui équivaudrait à une délégation de service public pour remplacer la Caledonian McBrayne Ferries (les fameux CalMac). Brian Wilson, ex ministre travailliste, a ironisé : « Avec une telle définition, les chemins de fer privatisés en Grande-Bretagne seraient considérés comme dirigés par la puissance publique ».

D’ores et déjà, le syndicat des transports RMT a appelé à une grève de 24 heures vendredi 26 juin, pour faire obstacle à la privatisation.

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *