La Grande-Bretagne accueille le président chinois et espère 30 milliards de contrats

Cameron Xi JinpingLe président chinois Xi Jinping débute, ce 20 octobre, une visite officielle de quatre jours au Royaume-Uni. Le gouvernement de David Cameron en attend plus de 30 milliards de livres d’accords commerciaux et d’investissement. Dans ce cadre, une entente pourrait être conclue afin que les Chinois prennent une part clé dans la construction de centrales nucléaires à Hinkley Point dans le Somerset, Sizewell dans le Suffolk et Bradwell dans l’Essex. Enfin, David Cameron espère que le nouveau partenaire puisse jouer un rôle dans le dénouement de la crise de l’acier que traverse actuellement la Grande-Bretagne. Les activistes, de leur côté, veulent se faire entendre sur la question du non respect des droits de l’Homme dans l’empire du milieu.

Downing Street a rejeté les accusations selon lesquelles Cameron ferait des « courbettes » à Pékin pour sécuriser des accords commerciaux. Un porte-parole du gouvernement insiste : « Aucun sujet ne sera laissé de côté ». Le Prince de Galles, dont l’engagement en faveur du Tibet et du Dalaï Lama est bien connu, devrait éviter le banquet officiel donné à Buckingham Palace ce soir en l’honneur du président Xi Jinping.

Jeremy Corbyn, qui y est convié en tant que leader de l’opposition, ne devrait pas manquer ce dîner au cours duquel il s’est engagé à interpeller, par écrit, le chef de l’Etat chinois sur la question des droits de l’Homme mais aussi sur les conséquences sociales du dumping mis en œuvre, selon lui, par le gouvernement de Pékin.

Le président Xi Jinping doit s’adresser ce mardi 20 octobre au parlement britannique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *