Labour deputy leadership : et les nominés sont…

Moins médiatique que le Labour leadership, la désignation du deputy leader, le chef adjoint du parti travailliste, est un élément important de la vie du Labour. Les adhérents doivent désigner un nouveau titulaire du poste. En effet, l’actuelle deputy leader et chef du parti par intérim depuis la démission d’Ed Miliband, Harriet Harman, est démissionnaire.

labour deputy leadershipLa phase de nomination, qui nécessite que chaque candidat obtienne un minimum de 35 parrainages par les parlementaires (comme pour les candidats au leadership), s’est terminée le 17 juin à midi. Il y a donc 5 candidats qui pourront concourir : Ben Bradshaw (35 parrainages), Stella Creasy (35), Angela Eagle (35), Caroline Flint (41) et Tom Watson (59).

Tom Watson, MP pour West Bromwich East depuis 2001, est le favori des bookmakers. Il a le soutien d’une partie de l’aile gauche du Labour, dont les bouillants MPs Richard Burgon et Clive Lewis. Avec plus de trente ans de militantisme, il est renommé pour ses capacités d’organisateur. Homme de terrain, il offre un profil « all labour » qui devrait séduire les adhérents d’un parti déboussolé.

La règle non écrite est que le Deputy leader présente un profil complémentaire au leader du parti. Si l’un séduit plutôt les « cols blancs », l’autre devra plutôt s’adresser aux « cols bleus ». Il n’y a, par contre, aucune automaticité à ce que le deputy leader devienne membre du gouvernement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *