Nigel Farage démissionne de sa fonction de leader de UKIP… une nouvelle fois

Nigel-FarageLa seule question qui vaille est : « tiendra-t-il plus de trois jours ? ». Ce lundi 4 juillet au matin, Nigel Farage a annoncé sa démission. Il quitte le poste de leader du United Kingdom Independance Party (UKIP) moins de deux semaines après que les Britanniques ont voté, dans le cadre d’un référendum, pour que la Grande-Bretagne ne soit plus membre de l’Union européenne.

« Mon but politique était que la Grande-Bretagne quitte l’UE, a expliqué Nigel Farage. J’ai fait ma part, je ne pense pas que je puisse faire plus. »

Ce n’est pas la première fois que Nigel Farage, 52 ans, abandonne le leadership de UKIP depuis son retour à ce poste en 2010. A l’issue des élections générales de mai 2015, il avait déjà annoncé son départ avant de se raviser trois jours plus tard.

Il a tenu à préciser que cette fois, il ne reviendrai pas sur sa parole. Douglas Carswell, seul membre du parlement élu sous l’étiquette UKIP et avec lequel Farage entretenait des rapports orageux, a accueilli la nouvelle par un simple smiley. Carswell a, par ailleurs, affirmé qu’il ne se présenterait pas pour remplacer Farage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *