Après le verdict d’Hillsborough, l’exigence d’une commission d’enquête sur Orgreave grandit

bataille d'orgreaveMercredi 25 mai, plusieurs membres du parlement, de tous partis confondus, ont saisi la secrétaire d’Etat à l’Intérieur Theresa May. Ils demandent l’ouverture d’une commission d’enquête sur la bataille d’Orgreave. A l’occasion du conflit des mineurs en 1984, la police du South Yorkshire avait chargé de manière extrêmement brutale le piquet de grève du puits de coke d’Orgreave, aux confins de Sheffield et Rotherham. Plusieurs dizaines de mineurs avaient été sévèrement blessés dans l’affrontement qui s’en était suivi.

Le 26 avril dernier, le jury populaire de la commission d’enquête sur le massacre d’Hillsborough a rendu son verdict en concluant à des négligences criminelles de la part de la police du South-Yorshire. Sa gestion du match joué à Sheffield est responsable directement ou indirectement des 96 supporteurs du Liverpool Football Club décédés dans la tragédie.

C’est la publication de ce verdict qui a rouvert la plaie d’Orgreave, vécue comme une tragédie dans les anciennes communautés minières du Yorkshire. Depuis des années, des centaines d’activistes réclament la vérité et la justice sur cet épisode dramatique. De nombreux élus locaux ont demandé des excuses publiques de la police. Le 25 mai, quelque 70 membres du parlement ont saisi la Home Secretary pour obtenir l’ouverture d’une enquête similaire.

Le courrier stipule que l’enquête devrait mettre à jour « la manière et les conditions dans lesquelles les forces de police – dont le but est de servir leurs communautés – ont été utilisées contre l’une d’entre-elles ».

Le leader du groupe parlementaire SNP, Angus Robertson ; le leader libéral-démocrate Tim Farron ; le conservateur Sir Peter Bottomlay, qui était ministre de l’Emploi à l’époque de la grève, font partie des signataires aux côtés des trois membres du parlement – tous Labour – de Rotherham. Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste, a également signé le texte.

Initié par Orgreave Truth and Justice Campaign (Vérité et justice pour Orgreave), le courrier a été mis en circulation par le shadow secrétaire à l’Intérieur, Andy Burnham, qui s’est fait connaître par son implication aux côtés des familles de victimes de la tragédie d’Hillsborough. Le shadow ministre des syndicats, Ian Lavery, ancien mineur lui-même, et la membre du parlement pour Sheffield Louise Haigh, ont joué un rôle majeur dans la collecte des signatures.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *