Deux ans après le drame, des survivants de la tour Grenfell encore sans solution de logement

Les mots manquent pour qualifier le sort qu’endurent encore 15 ménages ayant survécu à l’incendie de la tour Grenfell, près de deux ans après l’incendie meurtrier. Selon les chiffres donnés par le secrétaire d’Etat au logement, six familles sont encore hébergées dans des logements d’urgence et deux vivent toujours à l’hôtel. Relogée il y a peu, une autre survivante, handicapée moteur, a vécu 16 mois dans un hôtel dont elle ne pouvait profiter de la salle de bains, la porte ne permettant pas le passage de son fauteuil roulant.

Dans une intervention à la Chambre des Communes, le shadow secrétaire au logement, John Healey, a dénoncé la « lenteur » du gouvernement britannique. Selon le responsable travailliste, un habitant de la tour sinistrée sur dix et un tiers des voisins sont « toujours sans solution de relogement durable ».

Le membre du shadow cabinet a également affirmé que huit immeubles sur dix équipés du revêtement qui a accéléré la propagation de l’incendie n’ont toujours pas été rénovés et débarrassés de leur armature inflammable. Depuis le drame qui a coûté la vie à 72 personnes, le gouvernement britannique est régulièrement pris à partie pour ce qui apparaît comme de l’inaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *