La benjamine du Parlement met le feu à la Chambre des communes

Décidément, la nouvelle génération de Members of Parliamant s’affranchit allègrement des règles. Après le serment républicain de Richard Burgon et le maiden speech de Clive Lewis, côté travailliste, c’est au tour de la benjamine de la Chambre des Communes, l’élue SNP pour Paisley et Renfrewshire-South Mhairi Black a suscité une salve d’applaudissements à la Chambre et le buzz sur twitter.

Mhairi BlackA seulement 20 ans, ce qui fait d’elle le plus jeune parlementaire depuis 1667, Mhairi Black a profité de son maiden speech pour s’en prendre à la politique du logement du gouvernement conservateur. Le Chancelier de l’Echiquier George Osborne a expliqué que le caractère automatique des allocations logement pour les Britanniques âgés de 18 à 21 ans était « injuste », pour justifier leur suppression. Mhairi Black a moqué le fait que, en tant que MP, elle soit la « seule personne âgée de 20 ans dans ce pays que le chancelier souhaite soutenir dans l’accès au logement ». Les appartements londoniens des MPs sont pris en charge par l’argent public.

La jeune MP, qui assume des convictions socialistes au sens britannique du terme, n’a pas plus ménagé le Labour party qui, par la voix de sa leader par intérim, Harriet Harman, a annoncé qu’il soutiendrait la suppression des crédits d’impôts annoncée par George Osborne. Citant Tony Benn, MP décédé et membre de l’aile gauche du Labour, elle a rappelé : « En politique, il y a des girouettes et des panneaux indicateurs. Les girouettes changent de direction en fonction de l’opinion publique, peu importent les compromissions que cela entraîne (…) Mais à la fin, les gens ne se souviennent que des panneaux indicateurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *