Tory leadership : ce sera un duel de femmes entre Theresa May et Andrea Leadsom

Andrea Leadsom et Theresa MayQuel que soit le résultat, le prochain premier ministre britannique sera une femme. Le second tour du vote des membres conservateurs du parlement a eu lieu ce jeudi 7 juillet. Graham Brady, le président du 1922-Committee, qui réunit les backbenchers toriesa annoncé les résultats à 16h30 (Londres). Après le premier vote mardi 5, Liam Fox a été éliminé de la course et Stephen Crabb,le 4e concurrent en lice, s’est retiré en appelant à voter pour Theresa May. Sans surprise, l’actuelle Home Secretary est une nouvelle fois en tête avec 199 suffrages. Mais c’est Andrea Leadsom qui accède au vote des militants tories avec 84 bulletins.

L’appel « tout sauf Leadsom », lancé par l’équipe de Michael Gove, a donc échoué. Et les supporters de Theresa May au sein du groupe conservateur n’ont pas jugé bon de repêcher le Secrétaire à la Justice. Clairement, Gove, qui ne retrouve même pas son score du premier tour (46 voix aujourd’hui contre 48), paie le prix fort pour avoir successivement lâché Cameron puis Boris Johnson.

Andrea Leadsom avait pourtant fait une prestation mitigée lors du second débat organisé par le 1922-Committee. Ses partisans ont organisée, ce jeudi à la pause déjeuner, une marche pacifique vers la Chambre des Communes. D’une certaine manière, la candidature Leadsom tente de profiter de la dynamique anti-establishment qui se développe en Grande-Bretagne.

Mais elle connaît aussi ses premières ratées. L’héritière autoproclamée de Margaret Thatcher a refusé de publier sa déclaration d’impôts. Et les premières casseroles commencent à être exhumées. Ce tory leadership ne sera une promenade de santé pour personne. A présent, il appartient aux membres du parti conservateur de désigner, entre les deux femmes, celle qui succédera au démissionnaire David Cameron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *